Chronologie jurassienne

Liens
*Les critères peuvent être séparés par des virgules

Tour de France Porrentruy

Tour de France 2012 à Porrentruy

L'Homme du tour

Dominique Juillerat: A 14 ans, je voulais un vélomoteur, mon père m'a acheté un vélo de course
QUJU 14.6.2012

Pierre-Alain Berret : J'ai passé des examens à l'université de Fribourg avec ma tenue de vélo
QUJU 15.6.2012

Bernard Voillat : Plus qu'un sport, le vélo était pour moi un but, celui de passer pro, il n'y avait pas d'alternative
QUJU 16.6.2012

Jean-Paul Haller : Je disais à mes parents que j'allais pisser un coup à l'écurie et je filais sur le vélo par la grange
QUJU 18.6.2012

Claude Jolidon : Gamin, j'attendais des après-midi entiers, pour voir passer les grands coureurs à l'usine Condor, espérant choper une casquette
QUJU 19.6.2012

Alphonse Kornmayer : Je roulais de Stuttgart à Orbe, je dormais dans une grange, une époque dure mais je ne regrette rien
QUJU 20.6.2012

Patrick Tabourat : Avec le vieux vélo de mon père, je m'étais pris une valise. Le lendemain, il m'en achetait un nouveau
QUJU 21.6.2012

Claude Barthoulot : Le Tour du Jura, c'était notre Tour de France à nous
QUJU 22.6.2012

Armand Nusbaumer : Avec mon frère, nous interrompions les travaux des champs pour écouter les arrivées du Tour à la radio
QUJU 25.6.2012

Roger Monnat : J'ai été nourri d'histoires de vélo dès ma tendre enfance. Les journaux spécialisés remplaçaient les histoires de cow-boys
QUJU 26.6.2012

Laurent Joliat : Avec les potes, on allait à vélo jusqu'à Belfort, on faisait la course du Ballon d'Alsace et on rentrait
QUJU 27.6.2012

Alphonse Chevrolet : Il y avait Kübler et Koblet, Fritz Schær, mon coéquipier chez Mondia, c'était des costauds
QUJU 28.6.2012

Chantal Daucourt : Je me suis mise au vélo de compétition à l'âge de 23 ans, c'était les grands débuts du VTT
QUJU 29.6.2012

Pierre Ackermann : Me retrouver aux côtés de Miguel Indurain était quelque chose de très spécial
QUJU 30.6.2012

Werner Eggenschwiler : S'il fallait aller voir l'étape du Tour de France en ambulance, je le ferais
QUJU 2.7.2012

André Rondez : Ce sera une étape pour baroudeurs, avec une physionomie proche d'une classique ardennaise
QUJU 3.7.2012

Nathalie Friggio Weibel : J'étais un peu la chouchou, j'ai eu la chance d'être au bon endroit et au bon moment
QUJU 3.7.2012

Christine Chevalier : J'aimais cette grande famille, cette fourmilière, l'ambiance des courses, cette adrénaline
QUJU 4.7.2012

José Flury : Gamin, on organisait des courses avec des feuillets de calendrier comme dossard, chacun amenait un prix
QUJU 6.7.2012

Jean Chavanne : Voir le coureur ne m'intéressait pas, ce que je voudrais, c'était avoir accès à son vélo
QUJU 7.7.2012